Révélation littéraire 2013, Vincent Vuibert est l’auteur de Chroniques de la mauvaise herbe. Un premier roman, récompensé par le Prix Lagneau, qui traite des errances des jeunes de Nouméa, la ville où a grandi ce passionné de culture urbaine.