Originaire de Mallicolo, Paul Tavo s’engage très tôt en littérature, créant et déclamant ses poèmes jusqu’au bord du cratère du volcan Yasur. Impliquée, sa poésie traite principalement des malaises et des mutations de la société post-coloniale.