Bernard de la Véga est né en France en 1944. Il a fait des études supérieures à l'université de Bordeaux où il a obtenu une licence d'enseignement d'histoire géographie, puis une maîtrise de géographie tropicale, au CEGET (Centre d'étude de géographie tropicale) du CNRS. En 1989, dans le cadre des accords de Matignon, il est chargé de mettre en place un enseignement agricole en Nouvelle-Calédonie et travaille au lycée d'enseignement général et de techniques agricoles de Pouembout.

Pour mener à bien un projet d'établissement il est souhaitable d'en bien connaître le milieu. Bernard de la Véga a rencontré, écouté, enregistré les vieux du village et des tribus. Il a lu les ouvrages des anthropologues et des historiens du territoire.

Aujourd'hui à la retraite, et dans la mesure où il aime écrire, il a décidé d'abandonner les livres didactiques pour offrir à ses lecteurs un roman historique particulièrement documenté : Pour qu’un ciel flamboie (Grain de sable, 2008), et sa suite Angelus en terre lointaine (2011) .

Bibliographie

  • POUR QU’UN CIEL FLAMBOIE
    Nouméa, Ed. Grain de sable, 2008

Pour en savoir plus, consulter le site de l’Association des Ecrivains de la Nouvelle-Calédonie : www.ecrivains-nc.net